ANNÉE 2017
Les stagiaires du 27 février au 24 mars 2017
Nous avons accueilli deux jeunes stagiaires Mathilde et Loana, qui se sont bien adaptées à nos résidents, contents d’avoir deux personnes pour eux. Ils ont apprécié leur intervention, cette nouvelle prise en charge et les activités proposées. Elles leur ont accordé du temps, de l’écoute. 
Les activités ont été variées, de nombreuses planches à dessin sont nées et sont venues égayer les chambres. Les accompagnements à l'extérieur ont été divers : chez le coiffeur, visite chez le psychiatre, les courses, la pharmacie de l’hôpital, les journées à la petite maison, l’équitation, le cinéma, etc.
Les prises en charge dans le quotidien ont été adaptées et appréciées. Mathilde et Loana ont su poser des limites et les faire respecter. 
C’était la première fois que nous recevions deux stagiaires en même temps. On recommencera. 
Nos petites stagiaires passent leur bac cette année, on leur souhaite bonne chance Et sachez qu’elles manquent aux jeunes. 
L'équitation en mai et juin
Nous reprenons difficilement les séances. Fingueur, le cheval des jeunes, est mort en fin d’année 2016 d’un arrêt cardiaque. 
C’était l’ami des jeunes. Il comprenait tout, les difficultés des personnes, leur handicap, leur mal-être, leur besoin d’affection. Il prenait en compte leur maladresse, rectifiait tout pour qu’une séance d’équitation se passe bien. 
Après les réactions de colère, les pleurs se sont taris, mais tous n’ont pas repris l’équitation, apparemment aucun cheval ne peut remplacer FINGUEUR. Peu à peu, les jeunes retournent à l’équitation. Ils ont le choix de participer ou pas. Certains viennent, regardent, réclament FINGUEUR. On réexplique, mais ils refusent de monter sur le cheval proposé.  
Quelques rares séances en janvier, idem en février, enfin deux cavaliers réguliers, deux autres viennent mais observent, regardent dans les box. 
Je me dis aussi que nos résidents sont fidèles. Certes Fingueur est toujours dans leur tête, mais, ils brossent, donnent des carottes à tous les chevaux.
Voici quelques photos des séances de mars, mai et juin
Vacances d’été 2017 à l’Ile de Noirmoutier.
Nous sommes partis le 16 août. 
Cette année les vacances se sont passées au bord de la mer. Il y a la plage, les balades, les jeux, les animaux. 
Le trajet c’est bien passé et nous sommes arrivés vers 22 heures. Gérard avait préparé le repas habituel et Sandrine avait préparé tous les lits. 
Le lendemain, réveils échelonnés, nous nous occupons des jeunes au fur et à mesure des réveils. Ils ont passé une bonne nuit, sont détendus et contents. L’après midi nous rangeons toutes nos affaires et nous partons faire un tour à la plage vers 17 heures. Là nous réalisons qu’il y a plus de monde que d’habitude. Retour à la maison, pyjama et on prépare, tous, le repas. Personne ne tarde le soir et le lit les accueille.

Nous mettons en place un planning, pour prévoir les sorties :  
- Le parc de loisirs du Gois, divers jeux sont à dispositions et le mini golf.  
voir le site
- L’aquarium, le spectacle des otaries est renouvelé chaque saison.  voir le site
- l’Ile aux papillons, cela fait deux ans que nous n'y sommes pas allés.  voir le site
- les visites dans le petit train.  
- et bien entendu la plage, le sable et les dunes.

Le planning a du être modifié plusieurs fois, car il y avait foule. Certaines activités comme la visite des anciens villages en petit train a été reportée début septembre, pour avoir tous nos jeunes et encadrants dans le même wagon, la foule souvent compacte a aussi gênée pour prendre nos jeunes en photos dans l’action (par exemple au mini golf)
  
Nos jeunes aiment aussi faire le marché, il est juste au portail, les courses, aller voir les bateaux au port , nous devions souvent réadapter nos horaires. 
Certains lieux comme la plage, c’était avant le repas du midi ou après 17h30. 
Nos jeunes étaient contents de leur journée et souvent épuisés le soir. Isabelle avait souvent une crise de fou rire et Fabienne, quant à elle, battait des mains dans son lit. Les garçons aimaient regarder un peu la télévision. Mais rapidement le marchand de sable les appelait. 

 Ils ont été aussi contents que les Dominique soient venus nous voir avec leur caravane, même si Sophie a été un peu collante. 

 Nous avons aussi fêté l’anniversaire de Sophie. Sandrine lui a fait un gros gâteau, tout décoré et tout le monde a soufflé les bougies. 

Un goûter d’autonne est en projet pour tous, à la P'tite maison.

Ici quelques photos